De la nécessité d’une sécurisation des relations politico-économiques

Il n’est pas un jour sans que nous soient révélées des pratiques de corruption. Si elle n’épargne pas les institutions internationales ou les Etats européens, cette corruption atteint le continent Africain de manière considérable.
La corruption détruit la confiance des acteurs et plus encore des citoyens. Si l’histoire peut nous apprendre quelque chose sur ce sujet, c’est qu’il n’y a pas de projet durable sans justice.

Entre les cyniques, qui prennent les choses « en l’état » et les idéalistes, qui condamnent mais peinent à monter des projets opérationnels, comment utiliser le levier de l’initiative privée pour viabiliser effectivement l’aide publique ou humanitaire? N’y a-t-il pas de nouveaux liens à construire entre public et privé afin de mettre en place un modèle durable pour promouvoir le développement ?

Très concrètement, si une fondation accorde des financements, comment accroître les chances d’une réalisation conforme aux objectifs de développement qui initient le geste ?

Mettre en évidence les traits de la problématique

Certains ont évoqué le co-développement, sans toutefois en préciser vraiment les caractéristiques opérationnelles. Ce terme n’est approprié que s’il correspond à une rationalisation des comportements politiques, économiques et commerciaux dans le sens d’un respect croissant des règles morales qui rendront l’action menée valide dans le temps. En effet, combien d’œuvres caritatives ou humanitaires ont été discréditées, le temps passant, et ne voit-on pas l’accusation de colonialisme ou de néocolonialisme fleurir avant même qu’un projet d’aide soit mené à bien ?

**

Dans cette perspective, proposer à l’Afrique des financements ou des pistes de développement peut être contre-productif, si les possibilités d’aider au développement ne s’accompagnent pas d’un soutien structuré, tant organisationnel qu’en termes de management interculturel.

Sécuriser le processus de prise en compte et de réalisation des projets

C’est pourquoi le principe de co-développement interculturel, qui vise la mise en œuvre des projets par la mise en complémentarité des acteurs est un principe valide. Il vise à mettre les partenaires sur un pied d’équivalence, dans la ligne du respect de chacun à disposer de ses droits.

Reste à lui faire correspondre une ingénierie de processus efficiente.

Dès la conception et jusqu’aux derniers termes de la réalisation, il s’agit de mettre en rapport des partenaires qui partagent effectivement les objectifs non seulement techniques, mais encore éthiques des projets. Travailler au niveau de la maîtrise d’ouvrage ne suffit clairement pas. Il faut établir des cahiers des charges et des contrats concernant le pilotage, la réalisation et l’audit de réception. Langage, objectifs, modes d’action, définition des finalités doivent être partagés, ce qui nécessite une mise en convergence difficile. Ceci est contraignant, notamment au niveau des délais, quoiqu’une telle méthode puisse aussi être de nature à réduire ces derniers.

**

Ainsi donc, compte-tenu du contexte et de l’expérience, aucun grand projet de soutien au développement ne devrait aujourd’hui être mené sans une sécurisation du processus qui permette d’apporter le minimum de garanties quant à sa réalisation.

Non seulement il faut aller au-delà du déclaratif, mais il faut encore aller plus loin que les relations institutionnelles telles qu’elles se pratiquent traditionnellement pour mettre en place des processus innovants introduisant de nouvelles relations contractuelles entre acteurs institutionnels, fondations ou associations et acteurs privés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s